Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 10:16

La réalité échappe à la vision en même temps qu’elle apparait volontairement sous son aspect perceptuel.

Il y a plusieurs réalités possibles et une seule qui soit visible, de même qu’il existe plusieurs univers et qu’un seul nous soit possible d’observer.

C’est un peu comme si vous observiez un individu, vous ne voyez qu’en surface, ce qu’il est corporellement, s’il vous est sympathique ou non, s’il vous sourit ou au contraire s’il vous est indifférent.

Tout cela se passe sous un œil averti et pourtant ignorant de tout ce qui se produit en réalité. L’individu en question vit une expérience intérieure intense. Ses émotions vous sont peut-être cachées et pourtant, elles explosent comme un volcan en plein jour.

L’être aspire peut-être à vous rencontrer ou à passer son chemin. C’est déjà un monde, une réalité. Mais il en existe d’autres, bien plus impressionnantes.

Dans le corps physique, des milliers de cellules se meuvent dans tout l’organisme pour que la vie circule, embrase la matière et lui donne son rythme de croisière.

Tandis que des cellules accomplissent leur vocation, comme oxygéner les muscles par exemple, d’autres meurent et d’autres naissent. Ce merveilleux spectacle a lieu sous nos yeux sans que nous puissions réellement le voir.

Par ailleurs, dans un monde subatomique, les atomes se tiennent à distance les uns des autres à une vibration qui leur est propre. Entre chacun d’eux, un océan de vide, un univers

. On pourrait dire que nous sommes comme un hologramme de l’univers. J’ai une fois entendu dire que si nous grossissions deux atomes qui nous constituent à la taille d’une planète comme la Terre, il y aurait plus d’espace vide entre l’un et l’autre des atomes, qu’il y en a entre la Terre et le soleil. C’est encore une autre réalité qui nous échappe

. En physique quantique, l’on dit qu’avoir accès à un monde quantique est impossible, car on le fait disparaître. Voici comment expliquer ce phénomène. Si je regarde le monde depuis la Terre, je n’observerais que l’horizon et l’impression que la Terre est plate. Peut-être aurais-je la sensation que tout tourne autour de la Terre.

Si je regarde le même monde depuis le système solaire, s’annule immédiatement le monde que je venais d’observer, alors la Terre m’apparait ronde, évoluant à une très grande vitesse dans l’univers autour du soleil. Si à présent, je m’imagine projeté à la vitesse de la lumière et que je regarde ce même monde, le dernier disparait à son tour.

Passer d’une information à l’autre fait disparaître la première. C’est un saut quantique auquel nous sommes un peu plus habitués de nos jours, quand nous regardons au microscope l’infiniment petit ou au télescope l’infiniment grand.

Nous devons devenir infiniment petits pour découvrir l’immensité infinie de ce monde minuscule et inversement pour le monde infiniment grand.

Pour chacune de ces distances, se créer une réalité nouvelle ou parallèle.

Programme mental : Visualisation efficace Comment faire pour que vos images mentales se réalisent

Mateo

http://www.vie-sante-bien-etre.com/internet-emploi/

Partager cet article

Repost 0

commentaires